Image

Former à la médiation-interprétation pour améliorer les conditions de vie des personnes exilées

Je contribue !
515 
sur 10 000  collectés
57 jours restants
5 %
  • 10 donateurs
Je contribue !

Partager

« Ce projet est au cœur d’une réalité territoriale, à la frontière franco-britannique, qui n’est pas celle vécue sur d’autres territoires. En plus d’être ambitieux, il est humaniste, innovant et est une opportunité de changement durable sur le littoral de la Côte d’Opale.
En soutenant ce projet de formation de médiation-interprétation, ce sont des milliers de personnes exilées que vous aidez, en leur donnant le droit à un accueil digne et respectueux.
»
 

Laure Decouvelaere, Déléguée générale Fondation de France Région Nord

 

À propos de l'association Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes


La Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes est un collectif d’associations et de citoyens qui soutient ses membres dans leurs missions de sensibilisation et de défense des droits des personnes exilées, dans le Nord-Pas-de-Calais et sur le littoral de la Manche. Par la formation des acteurs sur le terrain, y compris les exilés eux-mêmes, leurs actions répondent plus concrètement aux besoins du territoire, en s’appuyant sur le pouvoir d’agir de chacun.

Depuis sa création en 2011, la mission de la Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes est de donner les moyens, d’outiller les bénévoles et citoyens engagés, pour qu’ils puissent échanger des informations, partager leurs expériences, et construire ensemble des pistes d’amélioration pour être encore plus efficaces sur le terrain auprès de et avec les personnes exilées.

Pour ce faire, la Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes :
  • Propose des formations sur différentes thématiques (accès aux droits, sensibilisation aux enjeux migratoires…) aux bénévoles et salariés,
  • Anime différents espaces de travail interassociatifs, des conférences, forums...
  • Favorise l’échange, le partage d’expériences, la prise de recul par rapport à l’urgence humanitaire au sein des espaces de coordination.

Aujourd’hui : La Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes rassemble 28 associations et collectifs qui viennent en aide à plus de 2 000 exilés en leur apportant un soutien adapté et innovant. Leur mission : lutter pour le respect de leurs droits, tout en travaillant à construire, sur le long terme, avec les habitants de ces territoires, un accueil véritablement digne.
À travers cette mobilisation collective, c’est le pouvoir d’agir des personnes exilées et des associations à leurs côtés qui ressort renforcé, avec une ambition commune, celle de bâtir une société plus solidaire et plus résistante aux crises.

Et demain ? Afin de mieux accompagner celles et ceux qui œuvrent chaque jour aux côtés de ces hommes, femmes et enfants, et pour améliorer leurs conditions de vie à la frontière, la Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes a décidé de créer, en partenariat avec l’université de Lille, un diplôme universitaire dédié à la médiation et à l’interprétation répondant exclusivement aux problématiques liées aux migrants à la frontière.


 

À propos du projet

À partir de janvier 2023, 8 à 10 étudiants bénéficieront de cette formation de 150 heures avec deux périodes de stages en immersion dans des structures de terrain.

En soutenant ce projet, vous contribuez à :
  • Former des étudiants exilés en valorisant leurs compétences linguistiques et culturelles pour leur offrir des opportunités professionnelles ;
  • Développer des outils pédagogiques innovants en médiation-interprétation ;
  • Renforcer un accueil plus digne et respectueux des personnes bloquées à la frontière franco-britannique, en améliorant l’accès à l’information sur leurs droits et en donnant davantage de place à celles-ci dans les pratiques associatives, en les considérant comme « sujets agissants », et en se donnant donc les moyens d'échanger et d'agir sur cette base.


Ainsi, les premiers étudiants diplômés et formés au métier de médiateur-interprète pourront intervenir auprès des personnes de manière plus efficace et, le cas échéant, s’insérer dans le monde du travail.


Pourquoi est-il important de soutenir ce projet ?


Il est actuellement très difficile de trouver des personnes pouvant remplir cette mission de méditateur-interprète et d’autant plus dans de bonnes conditions. Seules une dizaine de personnes ont ce rôle aujourd’hui, mais sans formation spécifique.

Pour faire face à l’urgence permanente et anticiper les prochaines crises, il faut améliorer la qualité des relations entre associations et personnes exilées, et redonner davantage de place aux migrants dans l’évaluation des besoins et des solutions à apporter.

À travers ce projet, c’est donc le pouvoir d’agir des personnes exilées et celui des associations à leurs côtés qui ressortent renforcés.
 
À ce propos, le rapport de l’Assemblée Nationale de novembre 2021 indique que la création de véritables filières de médiateurs interculturels permettrait de dénouer les situations de conflits ou d’incompréhensions entre les acteurs (associations, collectivités, services de l’Etat, personnes exilées).

C’est pourquoi le projet de la plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes mérite tout notre soutien. Porteur d’une forte ambition de changements durables sur le territoire, il impacte directement les personnes exilées bloquées à la frontière, et leur permet de :
  • Bénéficier d’un renforcement de l’accueil et de l’accès aux droits ;
  • Retrouver confiance et dignité ;
  • Participer pleinement à leur projet de vie ;
  • S’insérer plus facilement dans la société.

 « À terme, il s'agit de pouvoir travailler à un accueil plus digne et respectueux des personnes bloquées à la frontière franco-britannique, de leur donner davantage de place, en les considérant comme « sujets agissants » à part entière, et en se donnant donc les moyens d'échanger et d'agir sur cette base. À travers ce projet, c’est donc le pouvoir d’agir des personnes exilées et des associations à leurs côtés qui seront renforcés. »
Clara Houin, coordonnatrice Plateforme de Soutien aux Migrants et Migrantes

Grâce à votre don, vous permettez de mieux accompagner les personnes exilées. Vous contribuez à bâtir une société plus inclusive, plus respectueuse des droits humains. Une société dans laquelle le pouvoir d'agir prend toute sa place, permettant à chacun de trouver la sienne.


Notre objectif : 20 000 € sont nécessaires pour réaliser ce projet !


Grâce à votre soutien, les étudiants pourront bénéficier, le temps de la formation :
  • D’une salle multimédia, à la Maison d’entraide et de ressources de Calais, équipée d’ordinateurs et proposant des outils pédagogiques adaptés, comme la facilitation graphique. Le but étant d'utiliser des visuels pour favoriser l'apprentissage au sein de la formation et initier les étudiants aux différentes techniques, comme véritable outil de médiation.  Coût estimé : 3 000€.

Vous permettez également :
  • La création d’outils de médiation et de sensibilisation auprès des personnes exilées à Calais et Grande-Synthe, dans le cadre du projet tutorat de la formation et des stages pratiques. Coût estimé : 10 200 €
  • Enfin, vous pouvez financer le parcours de formation de deux étudiants : participation à deux bourses d’étude comportant les frais d’inscription, les frais de stage pratico-pratique, et les frais de déplacement. Coût estimé : 6 800 €

Votre participation est précieuse pour mener à bien cette formation !
 
Par exemple :
  • Avec 40 €, vous participez à l’achat d’un ordinateur pour la salle multimédia.
  • Avec 100 €, vous renforcez l’accès à l’information et aux droits aux personnes exilés.
  • Avec 200 , vous participez aux frais d’inscription à la formation pour un étudiant.
  • Avec 250 , vous permettez de financer une résidence d’écriture de 3 jours pour l’animation et la réalisation du « Journal des jungles » dans le cadre du projet tutorat.


Calendrier

  • Janvier 2023 : Ouverture de la formation pour la première promotion.
  • Janvier - Février 2023 : Ouverture de la salle multimédia aux étudiants à la Maison d’entraide et de ressource de Calais.
  • Mars - Juin 2023 : 2 stages au sein du réseau d’associations venant en soutien aux personnes en situation de migration à la frontière franco-britannique (Calais et Grande-Synthe).
  • Janvier - Septembre 2023 :
    • Création des premiers outils de médiation, de sensibilisation et de diffusion auprès des personnes exilées bloquées à la frontière.
    • Réalisation d’un “Journal des Jungles” auprès des personnes exilées bloquées à la frontière et animé par les médiateurs-interprètes étudiants.
  • Septembre 2023 : Premiers diplômés du diplôme en médiation-interprétation !